AccueilFAQS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 EURO 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: EURO 2016   Mer 11 Nov 2009 - 19:24



La France est candidate






Après les Coupes du monde 1938, 1998 et l'Euro 1984, la France veut organiser l'Euro 2016. Vendredi, la Fédération française a officiellement confirmé la candidature de la France à l'organisation de l'Euro 2016 et va adresser la lettre d'intérêt à l'UEFA avant le lundi 9 mars 2009.
Ce n'était pas vraiment un secret. Mais la France a officiellement annoncé ce vendredi matin qu'elle était candidate à l'organisation du Championnat d'Europe 2016. Après avoir accueilli les Coupes du monde 1938, 1998 et l'Euro 1984, l'Hexagone veut donc renouer avec les grands événements après la déception Paris 2012. "Le Conseil fédéral réuni ce jour a confirmé la candidature de la France à l'organisation de l'Euro 2016", a confirmé la Fédération Française de Football. "La FFF est résolument candidate. Elle est candidate pour gagner. L'organisation de l'Euro 2016 est un formidable projet pour tout le football français. Elle constitue une exceptionnelle occasion de moderniser en profondeur le parc de nos grands stades."
Pour la première édition de l'Euro à vingt-quatre équipes, la France va devoir faire de gros efforts pour moderniser un parc de stades qui a pris un sérieux coup de vieux depuis quelques années. L'Allemagne ou l'Angleterre ont avancé et modernisé leurs enceintes, pas la France, qui n'a su profiter de l'organisation du Mondial 1998 pour construire de nouveaux stades. Seul le Stade de France était sorti de terre à cette occasion. Les autres avaient été juste rénovés. Pour réussir le pari Euro 2016 en France, il faudra donc aller plus loin et, comme le demande l'UEFA, présenter neuf stades d'une capacité de 30 000 à 50 000 places.
L'Italie en principal adversaire ?


Frédéric Thiriez veut y croire : "Nous avons un savoir-faire, une expérience française en termes d'organisation des grands événements sportifs, reconnus dans le monde entier. Nous avons l'appui total des pouvoirs publics. Bernard Laporte a dit: "Cet Euro, je le veux", (le Premier ministre) François Fillon vient de déclarer qu'il fallait avancer sur les stades, et le président de la République, Nicolas Sarkozy, a rappelé dans ses voeux tout l'intérêt qu'il portait à cette candidature."
La Fédération Française de Football va envoyer sa lettre de candidature à l'UEFA avant le 9 mars. Ses principaux adversaires ne sont pas encore connus, même si l'on se doute que la Turquie, un pays nordique et surtout l'Italie devraient se dresser sur la route des Français. Sur le papier, les Transalpins semblent les adversaires les plus coriaces. Mais comme la France, l'Italie doit faire un effort pour remettre ses enceintes à niveau. Depuis la Coupe du monde 1990, les Italiens n'ont quasiment pas bougé.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 11 Nov 2009 - 19:24

les 12 sites retenus
La FFF a annoncé à 16h00 les 12 sites retenus dans le cadre de la candidature française à l'Euro 2016. Metz et Montpellier ont été recalées.


La Meinau à Strasbourg figurera dans la liste des douze sites retenus par la FFF pour la candidature française à l'Euro 2012.(EQ)


Le pays organisateur de l'Euro 2016 sera désigné le 27 mai. En attendant le verdict de l'UEFA, la candidature française a franchi une nouvelle étape ce mercredi avec l'annonce des douze villes retenues pour le dossier que la FFF déposera le 15 février prochain auprès de l'instance européenne. Les heureuses élues sont: Lens, Lille, Saint-Denis, Paris, Nancy, Strasbourg, Lyon, Saint-Etienne, Nice, Marseille, Toulouse et Bordeaux. Les recalées se nomment Metz et Montpellier. La Fédération ne devrait toutefois pas préciser avant la fin de l'année la liste des neuf sites finalement retenus et les trois dits "de réserve".

Quatre nouveaux stades prévus d'ici 2016


Cette prudence, explique L'Equipe de ce mercredi, est liée à la fois au climat tendu du moment avec la suppression du DIC (Droit à l'image collective), et aux incertitudes financières. Le gouvernement ne contribuera aux rénovations/constructions (à hauteur de 150 millions d'euros, soit 7% de la facture globale) qu'une fois la France sûre d'organiser la compétition. Une retenue qui a déjà poussé Nantes et Rennes à renoncer. Lille s'est maintenu après avoir menacé de sortir du jeu.

Quatre des villes retenues - Lille, Lyon, Nice et Bordeaux - envisagent l'édification de nouvelles enceintes, les huit autres - Lens, Saint-Denis, Paris, Nancy, Strasbourg, Saint-Etienne, Marseille et Toulouse - projettent la rénovation des stades existant. Avec la France, l'Italie, le ticket Suède-Norvège et la Turquie, ont fait acte de candidature.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 11 Nov 2009 - 19:39

Saint-Etienne, un «choix fondé»

«Le choix de la FFF me paraît fondé, car Saint-Etienne est une capitale du football» s'est félicité mercredi le maire de la ville, Maurice Vincent, quelques instants après l'annonce des 12 villes retenues par la FFF pour organiser l'Euro. L'élu socialiste a avancé «l'expérience [de Saint-Etienne, ndrl] dans l'accueil des grandes compétitions», avec l'Euro 1984, le Mondial 1998 et plus récemment la Coupe du monde de rugby 2007.

«Notre choix de rénover le stade Geoffroy-Guichard était le bon. D'ailleurs, plusieurs villes, qui avaient envisagé comme on nous l'avait suggéré de construire un stade neuf, ont dû abandonner ce projet», a ajouté le maire. Le projet de rénovation et d'agrandissement du «Chaudron», propriété de l'agglomération stéphanoise, s'élève à 70 millions d'euros et doit offrir à terme 41 000 places assises. «Nous attendons maintenant une aide équitable de l'Etat aux différentes villes qui viennent d'être retenues», a-t-il conclu.

lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 11 Nov 2009 - 20:48

Lambert : «Plus, ce serait mieux»

La dotation de 150 millions d'euro que l'État s'engage à verser aux douze villes retenues ce mercredi, si la candidature de la France est retenue pour organiser l'Euro 2016, est diversement commentée au sein de la famille du football. Si Jean-Pierre Escalettes, le président de la FFF, juge cette somme «significative», Frédéric Thiriez, lui ne répond pas vraiment à la question.

Pour le président de la Ligue, «on vit dans une période de restriction budgétaire, alors il ne faut demander toujours plus à l'Etat. Le président Sarkozy a pris toutes les dispositions nécessaires pour que l'Etat s'engage et s'il intervient, c'est qu'il y a un enjeu. Ce n'est pas a lui qu'incombe rénovation des stades !» De son côté Jacques Lambert, le directeur général de la Fédération, espérait davantage. «Si c'était plus, ce serait mieux. Les villes devront apprécier si elles maintiennent ou pas leur candidature. Mais il faut aussi dire que la question du financement n'est pas tout pour les villes».

lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 11 Nov 2009 - 20:53

Communiqué de Rama Yade

Rama Yade, Secrétaire d'Etat chargée des Sports, félicite chaleureusement les douze villes choisies par la fédération française de football pour accueillir l'Euro 2016 si, comme tous les Français l'espèrent, l'UEFA désigne la France comme pays organisateur de la compétition, le vendredi 28 mai prochain.


Le choix de la fédération confirme que nous abordons cette candidature sous les meilleurs auspices. Les projets retenus sont de très grande qualité, conformes au cahier des charges de l'UEFA et permettront à notre pays de découvrir une nouvelle génération de stades. Je remercie sincèrement les villes candidates, et en particulier leurs équipes techniques, pour leur mobilisation et leur énergie constantes.

Notre dossier comptera notamment quatre nouveaux stades, ce qui est exceptionnel et confirme la détermination de tout un pays à accueillir l'Euro 2016. En accordant son soutien financier, le gouvernement auquel j'appartiens a montré qu'il était, en première ligne, au diapason de cette détermination.

Mais tout commence aujourd'hui. Trois jours avant un match Eire-France lui aussi très attendu, la fédération vient, en quelque sorte, de sélectionner l'équipe de France des stades et des villes. Cette annonce donne le coup d'envoi d'un match qui va durer plus de six mois.

Aux villes retenues et à leurs habitants, il incombe désormais d'animer et de faire vivre leur projet. Le stade est le socle de leur candidature, mais c'est toute une ville, tout un département, toute une région qui doivent en être l'âme. Donnons le meilleur de nous-mêmes, tous ensemble. Aux Français de jouer, comme ils le font si bien dans les moments importants, ce rôle de douzième homme souvent décisif. Montrons à l'UEFA et à l'Europe que l'Euro 2016, s'il est organisé en France, sera une immense fête, l'hommage de tout un pays au football et aux valeurs qui l'animent.

FFF

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 11 Nov 2009 - 23:00

Yade : «Un dossier exceptionnel»


La secrétaire d'Etat aux Sports estime que la candidature française à l'organisation de l'Euro 2016 est exceptionnelle.(EQ)

Le choix des sites retenus pour l'organisation de l'Euro 2016, opéré par la FFF ce mercredi, a suscité des réactions de la plupart des acteurs concernés. Les heureux, comme le maire de Saint-Étienne, mais aussi des déçus, comme le président du FC Metz. Jacques Martin, vice-président de l'agglomération de Montpellier, qui n'a pas été retenue, a annoncé qu'il réagirait jeudi.

Rama Yade, elle, n'a pas attendu. Pour la secrétaire d'Etat aux Sports, «le choix de la fédération confirme que nous abordons cette candidature sous les meilleurs auspices». «Les projets retenus sont de très grande qualité, conformes au cahier des charges de l'UEFA et permettront à notre pays de découvrir une nouvelle génération de stades», écrit-elle dans un communiqué. «Notre dossier comptera notamment quatre nouveaux stades, ce qui est exceptionnel et confirme la détermination de tout un pays à accueillir l'Euro 2016».

«Une récompense»

A Toulouse, François Briançon, adjoint au maire chargé des sports, s'est déclaré «heureux», en rappelant qu'«il y avait encore beaucoup d'incertitudes qui planent sur ce dossier et on va travailler pour les lever. La balle est dans le camp de l'Etat. Il faut qu'il précise ses intentions et qu'il annonce la répartition des 150 millions d'euros». Jean-Louis Triaud, président des Girondins, n'a pas semblé surpris de la sélection de Bordeaux: «C'est une décision qui me convient. La candidature de Bordeaux était légitime, d'une part en raison de sa position géographique sur la façade atlantique, d'autre part en raison de son attrait touristique». Gervais Martel, le président du RC Lens, avoue que «c'est une énorme satisfaction et la récompense d'un travail d'équipe».

Historique

Roland Ries, le maire de Strasbourg, espère figurer parmi les neuf «titulaires». Pour lui, le fait d'avoir sélectionné sa ville, capitale européenne et ville transfrontalière, «constituera un atout de poids dans la rude compétition ouverte entre la France, l'Italie, la Turquie et la Norvège, associée à la Suède, pour l'organisation du championnat d'Europe de football en 2016». Toujours à l'Est, son homologue de Nancy, André Rossinot, a qualifié de «belle première mi-temps» la sélection de sa ville. Au sud maintenant, Christian Estrosi n'y est pas allé de main morte. Pour le maire de Nice, «la date du 11 novembre 2009 restera gravée dans les annales du sport niçois, la ville de Nice vient de retrouver enfin sa place dans l'élite». (Avec AFP)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 2 Déc 2009 - 22:30

18 millions d'euros pour Nice

L'Etat a décidé mercredi d'allouer 18 millions d'euros pour contribuer à la construction d'un grand stade à Nice, ville candidate à l'Euro-2016, indique dans un communiqué la municipalité niçoise. Christian Estrosi, maire de Nice et ministre de l'Industrie, s'est réjoui de cette participation de l'Etat. «En s'impliquant de manière forte, l'Etat démontre sa volonté de recevoir sur ses terres un événement tel que l'Euro. Ce n'est plus la "planète football" qui porte le projet, mais bien tout un pays qui soutient cette candidature». Le grand stade doit être construit dans la plaine du Var, à l'ouest de Nice pour un montant total de 165 millions d'euros dont 8 millions pour un musée national du sport qui se trouvera dans l'enceinte du stade. La livraison est prévue pour juin 2013. (Avec AFP)

lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voilivoilou
Docteur ès jeunesse Lyonnaise
Docteur ès jeunesse Lyonnaise


Nombre de messages : 8847
Age : 33
Localisation : Perdu quelque part sur la planète OL
Date d'inscription : 07/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 2 Déc 2009 - 22:37

Nice a donc récupéré 12% du budget alloué par l'Etat pour la construction des stades pour l'euro 2016 alors que normalement, étant donné qu'il y a 12 stades, chacun aurait dû obtenir 8,33%...

Mais peut-être que les stades qui font seulement une rénovation ont moins, ceci expliquerait alors cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voilivoilou
Docteur ès jeunesse Lyonnaise
Docteur ès jeunesse Lyonnaise


Nombre de messages : 8847
Age : 33
Localisation : Perdu quelque part sur la planète OL
Date d'inscription : 07/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 2 Déc 2009 - 22:53

Remarque, nous on aura 20 millions
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 2 Déc 2009 - 23:01

Peu impote le montant ce que je vois c'est que si l'Etat débloque des crédits le projet sera définitivement lancé !! :vivi:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Jeu 3 Déc 2009 - 23:24


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voilivoilou
Docteur ès jeunesse Lyonnaise
Docteur ès jeunesse Lyonnaise


Nombre de messages : 8847
Age : 33
Localisation : Perdu quelque part sur la planète OL
Date d'inscription : 07/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Jeu 3 Déc 2009 - 23:30

Pourquoi les Lillois ils auraient 28 millions ? Nous aussi on construit, pareil pour Bordeaux, pourtant, on a eu 8 millions de moins...
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Lun 15 Fév 2010 - 23:51

Lambert : «Une nouvelle étape»



Le directeur général de la FFF Jacques Lambert a estimé qu'avec le dépôt par la France de son dossier de candidature à l'organisation de l'Euro 2016, c'est un «round capital» qui avait débuté et qui prendra fin le 28 mai, date de la désignation du pays hôte. (Photo Presse-Sports)

Quels sont les points forts de la candidature française ?
«Nous avons répondu de façon complète à l'ensemble des exigences exprimées par l'UEFA dans son volumineux cahier des charges de 500 pages. La France présente une candidature ambitieuse. Il y a l'effort fait sur la rénovation des stades. En 70 ans, 3 stades de 30.000 places ont seulement été construits en France, le Parc des Princes, la Beaujoire et le Stade de France. Là, en 6 ans, ce sont quatre stades entièrement neufs, à Lyon, Bordeaux, Lille et Nice, qui doivent sortir de terre, plus la rénovation profonde de sept autres stades. Donc c'est un bouleversement du paysage des stades français.

Que va-t-il se passer d'ici le verdict prévu le 28 mai ?
«Avec Jean-Pierre Escalettes (président de la Fédération française de football, ndlr), Frédéric Thiriez (président de la Ligue de football professionnel, ndlr), Gérard Houllier (Directeur technique national, ndlr), Lilian Thuram et peut-être d'autres, nous allons faire le tour des 13 membres du Comité exécutif de l'UEFA appelés à voter pour leur présenter notre dossier, leur expliquer notre démarche, défendre nos arguments, faire valoir les atouts de la France et leur démontrer que leur seule décision possible le 28 mai est de voter pour nous.

«Nous avons l'expérience de 98»

Est-ce une phase cruciale ?
Oui. Défendre notre dossier technique comme nous l'avons fait mais ne pas savoir le défendre serait dramatique. Nous partons pour une nouvelle étape, c'est le deuxième round qui commence et c'est le round capital parce que c'est à l'issue de celui-là que le vainqueur sera désigné.

Votre expérience du Mondial-98 peut-elle vous servir ?
Cela me sert surtout pour bien avoir le sens des réalités et que chaque nouvelle candidature est un nouveau combat. Il ne faut pas se reposer sur nos acquis. Il ne faut pas croire que parce que nous avons l'expérience de 98, celle des championnats du monde d'athlétisme (en 2003, ndlr) ou de la Coupe du monde de rugby (en 2007, ndlr), on a un avantage décisif. Ce n'est pas vrai.» (avec AFP)


_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Lun 1 Mar 2010 - 22:24

L'Italie est en colère

Candidate comme la France et la Turquie à l'organisation de l'Euro 2016, l'Italie ne décolère pas depuis qu'elle a appris que Theo Zwangizer, président de la Fédération allemande et membre du comite executif de l'UEFA, donnera sa voix à la France, qui l'a aidée à obtenir l'organisation de la Coupe du monde féminine 2011. Les Italiens n'apprécient pas que Wolfgang Niersbach, secretaire général de la fédération allemande, fasse partie d'un comité chargé d'évaluer les trois dossiers. « Nous avons demandé à l'UEFA que les trois dossiers en course remis le 15 février soient rendus publics afin que tout soit transparent, a confié dimanche à L'Equipe Michele Uva, responsable du projet "Italie Euro 2016". L'UEFA nous a répondu qu'elle était O.K. sur le principe, mais qu'il fallait l'accord de toutes les parties. Et nous savons que la France n'a toujours pas donné de réponse. » Le vote aura lieu le 28 mai.

lequipe.fr

On a mis le temps mais on a enfin compris qu'il fallait faire du lobbying !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Jeu 15 Avr 2010 - 21:33

Escalettes : «L'UEFA satisfaite»

Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, a déclaré jeudi que la délégation de l'UEFA, en visite d'évaluation en France dans l'optique de la candidature à l'organisation de l'Euro 2016, avait été «satisfaite et enthousiaste du soutien de l'Etat». «L'objectif de la délégation, en dehors de l'étude technique du dossier, était de tester et de juger le soutien de l'Etat, a affirmé M. Escalettes. Sans cela on n'aurait aucune chance de réussir. Mais les gens de l'UEFA ont été satisfaits et enthousiastes du soutien de l'Etat.»

La délégation de l'UEFA, composée d'une dizaine de techniciens et conduite par le Portugais Gilberto Madail, président de la commission des équipes nationales à l'UEFA, a surtout insisté sur les questions de sécurité, d'hébergement et de construction des stades, selon M. Escalettes. Avant la France, cette délégation avait déjà rendu visite à la Turquie et l'Italie, les deux autres candidats à l'organisation de l'Euro 2016.

Thiriez : Nicolas Sarkozy a fait de l'Euro 2016, «une affaire personnelle».

«Nous avons des infrastructures de haute qualité qui ne demandent pas d'investissements supplémentaires jusqu'en 2016: lignes TGV, routes, aéroports, hébergement, un réseau technologique de haut niveau, une organisation politique et administrative centralisée, la sécurité, qui est capitale et un atout pour nous, a ajouté le président de la FFF. L'Euro sera également rentable, ce qui est important pour l'UEFA puisque c'est sa seule source de revenus».

«Si 4 ans après la Pologne et l'Ukraine (organisateurs de l'Euro 2012, ndlr), l'UEFA peut avoir l'Euro dans un pays sûr, un pays stable, avec un patrimoine culturel comme le notre, elle viendra en France sans souci et sans crainte et c'est ce qu'on veut leur offrir», a-t-il encore insisté. Frédéric Thiriez, le président de la LFP, a de son côté souligné que le président Nicolas Sarkozy avait fait de l'Euro 2016, «une affaire personnelle.» «Ce que nous avons garanti à l'UEFA, et Sarkozy a été lumineux, c'est un Euro sans surprise, sécurisé, convivial et qui sera profitable à l'UEFA». (AFP)

lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Ven 16 Avr 2010 - 19:39

Yade : «Confiance mais humilité»

Rama Yade, la secrétaire d'État chargée des Sports, est optimiste pour la candidature de la France à l'Euro 2016. Et lance un avertissement aux opposants des nouveaux stades.



Pour Rama Yade, ceux qui freinent les stades en région «devront rendre compte aux amateurs de sport». (EQ)

Rama Yade a dit vendredi sa «confiance» concernant la candidature de la France à l'organisation de l'Euro 2016. «La France aborde la dernière ligne droite avec confiance mais humilité», déclare au Figaro la secrétaire d'État chargée des Sports alors que l'Hexagone est en concurrence avec l'Italie mais surtout la Turquie.

Cette semaine, rappelle la ministre, une délégation de l'UEFA a été reçue par le gouvernement français qui lui a «confirmé (...) le soutien total des autorités» au dossier ficelé par la FFF. Mme Yade rappelle que l'enveloppe totale de l'investissement devrait atteindre 1,7 milliard d'euros et concerner la rénovation de huit stades et la construction de quatre autres. Selon elle, «35% (du financement) viendra du secteur privé, 49% sera mixte et seulement 16% public».

Rama Yade confirme encore que les stades seront construits «quel que soit le verdict» de l'UEFA le 28 mai. «C'est une nécessité. J'ai obtenu du président de la République que le fonds de l'État demeure quoi qu'il arrive. Les enceintes actuelles ont 66 ans de moyenne d'âge.» Interrogée sur les freins qui handicapent certains chantiers en région, la secrétaire d'État se veut ferme : «Les acteurs locaux devront rendre compte aux amateurs de sport si les projets n'avancent pas pour des raisons politiciennes

lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Ven 14 Mai 2010 - 13:09

Une finale France-Turquie ?


Vers une finale entre la France et la Turquie. Selon les informations de L'Equipe, c'est entre ces deux pays que devrait se jouer l'attribution de l'Euro 2016, le 28 mai prochain. Une tendance qui devrait se dessiner dans «le rapport qualificatif d'évaluation» que publiera l'UEFA aujourd'hui. Ce rapport - établi par des experts techniques sur des critères commes les infrastructures, la sécurité, les transports ou les hébergements - placerait en effet la France en pole position. Devant la Turquie, mais aussi devant l'Italie.

Le mois dernier, la délégation de l'UEFA avait procédé à une visite d'évaluation dans l'Hexagone. Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes (photo Presse-Sports), avait alors souligné: «L'objectif de la délégation, en dehors de l'étude technique du dossier, était de tester et de juger le soutien de l'Etat. Sans cela on n'aurait aucune chance de réussir. Mais les gens de l'UEFA ont été satisfaits et enthousiastes du soutien de l'Etat.»

La France devra toutefois attendre le 28 mai prochain - date du vote des treize membres du comité exécutif de l'UEFA - pour savoir si elle sera l'hôte du championnat d'Europe dans six ans. Une épreuve qu'elle n'a plus accueilli depuis celui de 1984, remporté par les Bleus de Michel Platini.

:Francefootball:

j'espère bien que la France sera désignée car c'est bien le seul moyen de voir sortir de terre des nouveaux stades !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Jeu 20 Mai 2010 - 20:43

«Pas de grand club européen sans grand stade»
Jean-Michel Aulas, Sébastien Bazin et Nicolas de Tavernost étaient les invités d'une table ronde exceptionnelle ce mardi 18 mai lors de la Conférence Stades.

A l'occasion de la Conférence Stades organisée à Paris par la LFP et l'ESSMA, trois grands dirigeants du football français étaient invités ce mardi 18 mai à Paris pour une table ronde exceptionnelle consacrée à "la stratégie d'un actionnaire de club professionnel dans la réalisation d'un projet de stade".

Durant près d'une heure, Jean-Michel Aulas (Olympique Lyonnais), Sébastien Bazin (Paris Saint-Germain) et Nicolas de Tavernost (FC Girondins de Bordeaux) ont affirmé l'importance des projets de stade."Aucun grand club européen sans grand stade. Nous sommes trop dépendants du marché audiovisuel", a notamment indiqué Sébastien Bazin.





Au cours d'un débat riche et sans tabou, ils ont indiqué tour à tour que l'obtention de l'organisation de l'Euro 2016 constituerait un facilitateur mais que tous les projets seraient réalisés. "L'attribution de l'Euro peut accélérer les procédures de construction ou de rénovation mais le projet de nouveau stade à Lyon se réalisera de toute façon dans les délais prévus car le club en a besoin", a expliqué Jean-Michel Aulas. "Que la France soit retenue ou non, l'engagement du club pour le nouveau stade sera maintenu à Bordeaux. Ce nouveau stade est l'intérêt de tout le monde", a indiqué de son côté Nicolas de Tavernost.

Organisée les 18 et 19 mai par la LFP et l'ESSMA, la Conférence Stades se poursuit ce mardi avec notamment une intervention de Jacques Lambert, directeur général de la FFF, consacrée à la candidature de la France pour l'organisation de l'Euro 2016. Cette intervention sera suivie d'une conférence de presse avec Jean-Pierre Escalettes (président de la FFF), Frédéric Thiriez (président de la LFP) et Jacques Lambert.


LFP

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Sam 5 Juin 2010 - 12:23

Strasbourg pourrait renoncer

L'Equipe détaille samedi les difficultés qui pourraient obliger Strasbourg à renoncer à accueillir des matches de l'Euro 2016.


La Meinau à Strasbourg figure dans la liste des douze sites retenus par la FFF pour l'Euro 2016. (EQ)

Les élus de Strasbourg devraient saisir l'occasion d'une réunion mercredi prochain à Paris autour de Roselyne Bachelot, ministre de la santé et des sports, pour réclamer à l'Etat une rallonge financière pour la rénovation du stade de la Meinau, faute de quoi la capitale alsacienne pourrait renoncer à accueillir certaines rencontres de l'Euro 2016, la compétition continentale pour laquelle la France s'est qualifiée le 28 mai.

«L'Euro 2016, c'est une bonne nouvelle, et nous restons candidats, déclare samedi à L'Equipe Roland Ries, le sénateur-maire de Strasbourg. Mais si nous ne sommes pas aidés, nous ne pourrons pas y arriver.» L'élu explique qu'avec une équipe résidente reléguée en National, même la location du stade, propriété de la ville, risque de ne pas être assurée la saison prochaine. Alors financer quasiment seul les quelque 160 millions de la rénovation de la Meinau... «L'Etat nous accorde 16 millions d'euros, ce qui veut dire que le solde de 144 millions d'euros sera à la charge de la mairie et de la communaté urbaine. S'il fallait 55 millions d'euros comme à Nancy, il n'y aurait pas de problème. Mais ce n'est pas le cas.»

Nancy en profiterait

Si l'Etat refuse de mettre la main à la poche, ce qui est vraisemblable, Strasbourg pourrait proposer de prélever un pourcentage sur les droits TV mais les chances de réussite sont là encore plutôt faibles. Réduire la facture est une autre option mais le stade ne serait alors peut-être plus aux normes exigées par l'UEFA. Et L'Equipe conlut que le voisin lorrain, Nancy, verrait alors grandir ses chances de figurer parmi les 9 stades finalement retenus par la FFF en mai 2011. A ce jour, ils sont - encore - douze sur la ligne de départ.

lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Mer 9 Juin 2010 - 20:45

Strasbourg va-t-elle renoncer ?

Alors qu'il y a un peu plus d'un an Strasbourg se disait «candidate naturelle à l'Euro 2016», s'appuyant sur sa vocation de capitale européenne et sur son club, le Racing Club de Strasbourg, qui pouvait encore prétendre accéder à la Ligue 1, la donne aujourd'hui a bien changé. Au point que la candidature alsacienne semble de plus en plus problématique.

Reçu à déjeuner ce mercredi en compagnie des maires des villes candidates à l'accueil de l'Euro 2016 par Roselyne Bachelot, la ministre de la Santé et des Sports, Roland Ries, le maire de Strasbourg a fait valoir la situation particulière de sa ville aujourd'hui. Avec un club relégué en National et un coût des travaux de réfection de la Meinau évalué à 160 millions d'euros, Roland Ries a plaidé pour que la répartition du financement de l'Etat (150 millions d'euros) aille au-delà des 10% prévus pour chaque projet. Il a demandé aussi que l'on réfléchisse à taxer les paris en ligne ou à prélever sur les droits TV de quoi financer les stades, ou que l'on réduise leur coût par une «adaptation du cahier des charges de l'UEFA».

Enfin, le maire de Strasbourg, comme d'autres de ses collègues, a souhaité ne pas attendre 2011 pour connaître les neuf villes «titulaires» retenues par la FFF mais que la liste soit arrêtée bien vite. Si Strasbourg ne figurait que comme «réserviste», peut-être serait-elle alors tentée de se retirer de la course...

:Francefootball:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Lun 27 Sep 2010 - 21:10

Lille : Le Grand Stade, c'est parti !
Martine Aubry a posé lundi la première pierre du nouveau stade de Lille Métropole, le premier construit en France selon la formule du partenariat public-privé et le troisième en capacité (50.283 places) derrière le Stade de France à Saint-Denis et le Stade Vélodrome à Marseille. (Photo Presse-Sports)

«Ce sera un très beau stade en 2012», s'est félicitée Martine Aubry, la présidente de la Communauté urbaine de Lille. Ce stade ultra-moderne, pressenti pour accueillir des rencontres de l'Euro 2016 disposera d'une toiture mobile qui se fermera ou s'ouvrira en 30 minutes, une première en France. Les 12 configurations possibles des tribunes autoriseront toutes les scénographies et toutes les rencontres sportives, avec des jauges allant de 6.300 à 50.283 places assises. Le coût total de l'enceinte s'élève à 324 millions d'euros.

En tant que club résident de football, le Losc, qui évolue en L1, y disputera, à partir de l'été 2012, 25 matchs par an et paiera entre 6,5 et 6,8 millions d'euros par an pour son utilisation. Eiffage a apporté 60 millions de fonds propres. Le solde, 264 millions, est financé par des prêts et des subventions. En contrepartie, la communauté urbaine de Lille versera pendant 31 ans à Eiffage une redevance annuelle comprise entre 7,5 et 8,2 millions d'euros, avant de devenir propriétaire de l'enceinte
:Francefootball:

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Jeu 14 Avr 2011 - 21:14

Euro 2016 :Bientôt un comité de pilotage

La Fédération française (FFF) a annoncé jeudi dans un communiqué que Michel Platini procédera à l'installation d'un comité de pilotage de l'Euro 2016 le 21 avril, au siège de la FFF. Outre le président de l'UEFA feront partie de ce comité Chantal Jouanno, ministre des Sports et Fernand Duchaussoy, président de la FFF. Cette entité se veut une «instance politique restreinte de décision pour toutes les questions importantes relatives à l'organisation de l'Euro 2016.» (Avec AFP).

lequipe.fr

_________________
Revenir en haut Aller en bas
dede74
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 16831
Localisation : Devant mon Mac.... à Boutae
Loisirs : Rien et tout, surtout mon Mac
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Jeu 14 Avr 2011 - 21:30

J'espère qu'ils parleront des stades et donc de celui qui intéresse l'OL Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
marvile
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37385
Date d'inscription : 08/09/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Jeu 21 Avr 2011 - 21:08

Quelles villes hôtes pour l'Euro 2016 ?



Euro 2016, l'enjeu des villes hôtes




_________________


Dernière édition par marvile le Jeu 21 Avr 2011 - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dede74
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 16831
Localisation : Devant mon Mac.... à Boutae
Loisirs : Rien et tout, surtout mon Mac
Date d'inscription : 15/11/2005

MessageSujet: Re: EURO 2016   Jeu 21 Avr 2011 - 21:17

Seconde vidéo non lisible Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: EURO 2016   Aujourd'hui à 11:08

Revenir en haut Aller en bas
 
EURO 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Euro 2016 et stades de L1...
» Euro 2016 (+ qualifications)
» manif anti euro 2016
» Les groupes de l'Euro 2016
» entrée et sortie de stade euro 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MaxFoot :: Football Général :: Coupe du Monde et Championnat d'Europe des Nations-
Sauter vers: